le specialiste de l'allaitement

Allaiter des jumeaux

Allaiter des jumeaux

L'allaitement exclusif de jumeaux est tout à fait possible, et présente les mêmes avantages que pour un seul bébé, et ces avantages sont décuplés :

  1. meilleure rétraction de l'utérus, ce qui est important après avoir porté deux enfants
  2. économie de temps et d'argent bien sûr
  3. important pour la santé et la croissance des bébés souvent de petit poids voire prématurés
  4. maman plus zen grâce aux hormones.

EN PRATIQUE, COMMENT FAIRE ?

  1. Il faut toujours présenter le sein AVANT les compléments éventuels, mais essayer avant tout d'allaiter exclusivement, pour voir comment cela se passe
  2. Les avantages de l'allaitement des deux bébé en même temps sont les suivants : la stimulation est plus forte donc la production de lait meilleure, la maman gagne du temps, et enfin le bébé le plus fort aide le plus faible en déclenchant la montée de lait.

Il y a deux avantages à allaiter les bébés l'un après l'autre : passer du temps seule avec chaque bébé et respecter les rythmes de chacun.

La maman choisira donc sa façon de faire suivant la situation.

  1. la position que choisissent le plus souvent les mamans pour allaiter simultanément ses bébés est la position en ballon de rugby. On peut également essayer la position naturelle, et la position à califourchon (plus tard pour cette dernière, avec des bébés qui tiennent bien assis car la maman n'a pas 4 mains !)
  2. avoir de l'aide physique et morale, fréquenter une association de parents de jumeaux ou plus pour échanger les petits trucs qui rendent la vie plus facile !
  3. se simplifier la vie (c'est bien sûr valable quand il n'y en a qu'un!), par exemple, on peut se demander si le bain tous les jours est nécessaire pour les bébés....

 

 

 

 

>> Allaitement et travail

Histoire de «bouts de sein» et allaitement long… si si: c’est possible !
C’est l’histoire de Cathy* et de Manon*... Après une grossesse et un accouchement difficiles, Cathy est heureuse d’accueillir sa fille Manon. Les premières 24 heures, le nouveau-né dort puis, lors de la deuxième nuit, ne fait que pleurer, ne tète pas. La fameuse « nuit de la java », pense Cathy qui est épuisée et a les seins très durs. A 3 heures du matin, le personnel de la maternité prend alors en charge le bébé. Cathy s’endort d’épuisement. Le lendemain, Manon dort à nouveau à poings fermés. La maman met son bébé en peau à peau et Manon essaie alors de téter mais n’arrive pas à saisir le mamelon. Les soignantes conseillent alors à Cathy d’utiliser un « bout de sein » en silicone. Au 4ème jour, Manon a une courbe de poids descendante mais le pédiatre autorise tout de même la sortie de l’hôpital demandant de revenir 2 jours plus tard pour que le bébé soit pesé.

Lire la suite du dernier article du blog...

Grandir Nature, c'est PLUS DE 40 MARQUES qui vous
accompagnent au quotidien, de la grossesse à l'allaitement.

Découvrez nos marques...