le specialiste de l'allaitement

Donner le lait sans biberon

Donner le lait sans biberon

introduction

1. Dispositif d'aide à l'allaitement (DAL)

2. L'allaitement au doigt

3. La tasse

4. Les bouts de sein

 

 

Le Code International de Commercialisation des Substituts du Lait Maternel, rédigé en 1981 par l'OMS (Organisation Mondiale pour la Santé) a pour but de protéger l'allaitement maternel contre les dérives commerciales. Le but est de réglementer la vente des substituts du lait maternel, des biberons et des tétines.


Grandir Nature suit scrupuleusement ce code qui interdit la publicité pour les tétines et biberons 1er âge. Nous ne vendons ces produits que sur conseil, comme cela devrait être le cas partout.


Il y a d'ailleurs d'autres moyen que le biberon pour donner le lait maternel, ce qui permet de ne pas perturber le réflexe de succion du bébé. Ces techniques ne sont pas habituelles en France, aussi il est très important d'être bien suivie pour pouvoir les mettre en place. Pour toute question, contactez moi au 0 800 622 833.

 


1. Dispositif d'aide à l'allaitement (DAL)


Il s'agit d'un tuyau de diamètre très petit, dont une extrémité est placé sur le sein pour arriver dans la bouche du bébé en même temps que le mamelon, et dont l'autre extrémité est connecté à un contenant empli de lait, si possible maternel.
Il s'utilise dans le cas où le bébé sait téter, mais se fatigue vite et/ou doit être complété. Plusieurs possibilités d'utilisation :

  1. soit laisser le lait couler en continu dans le DAL (bb fatigué, prématuré)
  2. soit laisser le lait couler seulement quand le bébé tète bien (quand la succion n'est pas parfaitement acquise tout le temps) pour le « récompenser »
  3. soit laisser le lait couler quand le bébé s'endort pour le réveiller

 

2. L'allaitement au doigt


Un tuyau souple de faible diamètre, comme dans le dispositif précédent, est fixé sur le doigt de l'adulte qui nourrit, il arrive à la jonction de la première phalange. L'autre extrémité plonge dans un récipient empli de lait. Le bébé tète le doigt, en position semi-allongée, en face de l'adulte. Cela peut permettre également de sentir comment est la succion du bébé.

 


3. La tasse


Une tasse de faible contenance,aux parois fines, remplie à moitié, est présenté au bébé qui est en position semi-verticale, contre sa lèvre inférieure. Le bébé va lapper dans la tasse avec sa langue. ATTENTION, il ne faut pas donner à boire directement au bébé, il serait incapable de gérer ce flot de liquide. La tasse ne doit pas être utilisée si le bébé a un problème de déglutition. Sa première utilisation doit se faire sous la surveillance d'un professionnel de santé.

 

 

 

 

4. Les bouts de sein


Les bouts de seins sont également nommés écrans ou téterelles (de façon assez impropre, ce terme correspondant plutôt au matériel utilisé pour exprimer le lait avec un tire-lait). Ce sont des embouts en silicone souple, qui se placent sur le mamelon. Ils s'utilisent dans les cas suivants :

-bébé prématuré : le bébé prématuré n'arrive pas à faire le vide correctement, car il n'a pas assez de force. Les bouts de sein permettent au bébé d 'obtenir plus de lait en se fatiguant moins.

-mamelons plats ou rétractés : dans cette situation, les mamelons ne sortent pas ou peu, et le bébé n'arrive pas à s'y accrocher. L'utilisation des bouts de sein remédie à ce problème, et, grâce à la dépression créée dans la cavité du bout de sein, le mamelon s'allonge souvent de manière plus satisfaisante.

-crevasses/douleurs du mamelon : il faudrait éviter d'utiliser les bouts de sein plus de 24 heures d'affilée (et donc trouver rapidement la cause des douleurs) car

  1. leur utilisation diminue le transfert de lait et la stimulation
  2. le bébé prend vite l'habitude et risque de refuser le sein ensuite

 

 

 

 

 

 

>> Sommeil et allaitement

Le crawl, la tête chercheuse et la chargeuse-pelleteuse
Comment un nourrisson est-il « programmé » pour prendre le sein ? Comment cela s’applique-t-il en salle de naissance, en chambre, de retour à la maison ? Pourquoi certains problèmes de positionnement génèrent-ils des douleurs et/ou des lésions ? Comment peut-on passer d’une première tétée qui a pu être agréable, à une deuxième tétée sensible, puis une autre où la douleur augmente et augmente encore ?

Lire la suite du dernier article du blog...

Grandir Nature, c'est PLUS DE 40 MARQUES qui vous
accompagnent au quotidien, de la grossesse à l'allaitement.

Découvrez nos marques...